• 70936 visits
  • 391 articles
  • 7642 hearts
  • 3746 comments

Présentation 18/01/2014

Salut! Hello! Holà! Ciao!
Commençons par le commencement. Je m'appelle Audrey et j'ai 15 ans et demi (très important le demi XD). J'habite à Nice et je suis un peu tarée (pas autant que foufpikavilu -XD m'en veut pas- mais parfois mes délires vont très loin). J'adore la série Violetta et le couple Germangie. Dans la vie, j'ai un peu le même caractère qu'Angie, ce qui fait que j'ai tout de suite accroché à son personnage. J'adore écrire, et c'est en voyant toutes ces fictions sur les blogs que j'ai décidé d'essayer...et je ne regrette pas. J'ai fini une première fiction et je trouve toujours l'inspiration pour une deuxième (qui j'espère sera très longue). En dehors de ça, j'ai beaucoup de passions. J'adore le théâtre, chanter (je vais essayer de faire The Voice l'année prochaine ^^), lire (Oksa Pollock, Hunger Games, et j'en passe), les séries (Grey's Anatomy, Unforgettable, et tutti quanti), et le lycée. Nan, je déconne pour le dernier, mais y a des trucs positifs au lycée comme les heures de trou, les profs absents, et puis mes amies (Justiiiiiiiiiine!). Mon actrice préférée est Clari Alonso et mon acteur préféré est Ruggero Pasqurelli (viva Italia!). J'aime beaucoup l'italien, mais aussi l'espagnol (je kiff l'accent argentin ^^). Je suis une Twitter'addict et une VDMienne et j'adore faire des tenues sur Polyvore. Une dernière info qui ne sert à rien: J'ai un chat qui s'appelle Oksa.
Voilà, vous savez tout de moi (enfin tout...).

J'adore ce gif <3

Une dernière chose, car si mon blog en est là c'est aussi grâce à vous: MERCI BEAUCOUP !!!

Tags : moi - présentation

Toute histoire a une fin, mais dans la vie chaque fin annonce un nouveau départ... 11/05/2014

Toute histoire a une fin, mais dans la vie chaque fin annonce un nouveau départ...

 
Bon, je sais que beaucoup ont été choquées de la fin de ma fiction. Je suis désolée mais j'avais déjà réfléchit il y a un moment et c'était la meilleure idée. Donc ma fiction est finie, c'est un premier point. Le deuxième, c'est que je ne ferais pas de troisième fiction. À vrai dire, j'ai décidé d'arrêter ce blog. À partir d'aujourd'hui, j'ouvre les commentaires et je clôture ma messagerie. Je ne posterai plus rien, je reviendrai juste de temps en temps jeter un coup d'½il. Certaines blogeuses vont me manquer, et puis écrire sur Germangie... Je ne suis même pas sûre de suivre la saison 3 de Violetta. Je laisse une partie de ma vie derrière moi, mais je prend un nouveau départ. J'avoue que je suis un peu nostalgique. Mais avant de partir j'aimerai mettre quelques choses au clair. Premièrement, je m'adresse à tous ceux et celles qui aimeraient faire une fiction. Allez-y, n'attendez pas je ne sais quoi car après il sera trop tard. Ça vaut pour la vie en général d'ailleurs. Deuxièmement, j'aimerai parler de certaines Tinistas que je vois dans mon fil d'actualité et qui ont un comportement...extrême. Vous rentrez dans le ridicule. Attention, je ne dis pas que vous n'avez pas le droit d'avoir un modèle, au contraire, mais il faut que vous ayez conscience qu'elle ne sera pas toujours là. Ne perdez pas vos amis ou ne vous faites pas d'ennemis pour votre idole. Ça vaut aussi pour les Belibers, les Directionners, etc... Troisièmement, j'aimerai traiter d'un point en particulier : la fin de Violetta. D'accord, c'est votre série préférée, c'est triste qu'il n'y ai pas de suite, mais toutes les bonnes choses ont une fin. Vous préférez une saison 4 nulle et qui se répète des trois autres? Je ne pense pas. Voilà, je voulais vous dire tout ça avant de partir. Vous allez beaucoup me manquer, mais je me suis promis de ne pas pleurer ^^. Je vous adore, je vous embrasse très très fort ❤️
Toute histoire a une fin, mais dans la vie chaque fin annonce un nouveau départ...

 
Audrey.

Tags : Aurevoir ♥

Chapitre 50 (épilogue) 11/05/2014

???: Angie? Angie?
Angie ouvrit doucement les yeux. Une lumière blanche l'aveugla. Elle cru un moment qu'elle était morte, et puis des silhouettes se distinguèrent. Une en particulier.
Angie: German? Qu'es ce que vous faites ici, où suis-je?
Médecin, à German: Elle vous vouvoie?
German haussa les épaules. Il approcha son visage de celui d'Angie.
German: Ça va ma chérie?
Angie: Je suis pas sûre... Où on est?
German: À l'hôpital. Tu te souviens? On était...
Angie, le coupant: Le mariage, la voie ferrée, je suis tombée!
Médecin: On va peut-être lui refaire passer un scanner.
German: Accordez-moi dix minutes avec elle.
Le médecin acquiesça et sortit.
German: Je peux m'installer à côté de toi?
Angie hésita, puis elle se poussa. German s'allongea à côté d'elle et passa un bras autour de ses épaules.
German: On était au restaurant, je t'ai demandé ta main et tu t'es évanouie. Ça fait trois heures, Vilu et Esperanza sont dans le hall avec Olga.
Angie, commençant à comprendre: J'ai fait un rêve...étrange.
Elle raconta brièvement ce dont elle se souvenait. German lui déposa un léger baiser sur le front.
German: Ne t'inquiète pas, tu es bien en vie, sur la terre ferme, et je ne compte me marier qu'avec toi. Enfin si tu es d'accord...
Il sortit une bague de sa poche.
German: Alors?
Angie, souriant: Oui, je veux bien me marier avec toi. Je veux unir mon avenir au tiens, je veux être à tes côtés pour toujours, je veux qu'on élève notre bébé ensembles...
German: Ou nos bébés.
Angie sourit. German prit sa main gauche et passa la bague à son annulaire. Elle était très belle, en argent avec des sortes de petits diamants incrustés.
German: Je t'aime.
Ils s'embrassèrent longuement. On toqua à la porte.
German, souriant, à Angie: On peut jamais être tranquilles.
Angie: Qu'importe maintenant que l'on a toute la vie devant nous...
Vilu entra, sa petite s½ur dans ses bras.
Angie: Mes puces...
Vilu, souriant: Ça va ma tante chérie?
Angie, montrant sa main à Vilu: Très bien.
Vilu, surprise: Oh mon dieu! Vous allez vous marier?! C'est super!
Elle s'assit à côté d'eux sur le bord du lit.
Vilu, tendant Esperanza à Vilu: Elle veut vous féliciter.
Ils rirent. Angie prit sa fille dans ses bras. Cette dernière lui souriait, ouvrant ses grands yeux.
German: Tout le portrait de sa mère!
Ils étaient enfin réunis. Angie oublia bien vite son rêve, se consacrant entièrement à la réalité. Sa réalité.
Huit mois plus tard, le jour du mariage.
Angie contemplait sa robe une dernière fois dans le miroir ( http://www.polyvore.com/chapitre_50_angie/set?id=121665497 ). Vilu entra dans la chambre, sa petite s½ur dans ses bras.
Vilu: Prête?
Angie: Prête.
Ses deux demoiselles d'honneurs étaient Violetta, magnifique, et Esperanza, à croquer dans sa petite robe. Angie embrassa sa fille et sa nièce sur le front, puis elles descendirent dans le salon. La cérémonie avait lieu dans le jardin. Pablo l'attendait. Vu que son père n'était pas là pour l'accompagner à l'hôtel, elle avait choisi son meilleur ami. Elle prit son bras et ils avancèrent dans l'allée. La musique retentit. Angie avait les larmes aux yeux. Quand Pablo la confia à German, il l'embrassa sur la joue.
Angie, lui murmurant: Je t'adore!
Pablo, faisant le fier: Je sais, je sais.
Ils rirent et Angie se tourna vers son futur mari.
German, lui caressant la joue: Tu es éblouissante!
Angie sourit. Le maire prononça son discours, puis vint le moment de l'échange des alliances. Angie avait les mains qui tremblaient tant elle était émue. Puis German prit le visage d'Angie entre ses mains et posa tendrement ses lèvres sur les siennes, scellant leur amour. Tout le monde se leva et applaudit. Angie et German se détachèrent sans se quitter du regard. Ils se frottèrent le nez l'un contre l'autre.
Angie, murmurant: Je t'aime, à la vie comme à la mort.
German, murmurant: Dans la joie comme dans la peine.
Ils échangèrent un énième baiser. Ils étaient heureux, et cela pour longtemps.
 
❤️FIN❤️

Tags : fiction Germangie 2

Chapitre 49 10/05/2014

Angie: Non, rien... Enfin si, vous êtes gentil, un super patron, et je sais qu'avec vous je peux me confier sans craintes.
German sourit et les joue d'Angie devinrent cramoisies.
German: Vous êtes vraiment...surprenante!
Ils éclatèrent de rire.
German: C'est drôle mais j'ai l'impression de vous connaître depuis longtemps. Je ne sais pas...
Angie sourit. Ils finirent de trier les papiers et se levèrent.
German: Vous comptez venir au mariage?
Angie: Je n'étais pas sûre au début, et puis maintenant j'ai une robe alors je ne peux plus reculer.
Il l'interrogea du regard.
Angie: C'est une longue histoire.
Ils se sourirent.
Angie: Bon, je...je dois y aller.
German: Y aller? Où? Mais il est 22h!
Angie, amusée: Je voulais dire me coucher.
German: Ah... Bonne nuit.
Angie, souriant: Merci.
Elle partit. German la suivit du regard jusqu'à ce qu'elle sorte de la pièce. Il soupira et partit à son tour.
Quelques jours plus tard, la veille du mariage.
Angie se leva et s'habilla ( http://www.polyvore.com/chapitre_49_angie/set?id=121409630 ). Olga l'avait réquisitionnée pour l'aider à préparer la maison pour les quelques invités qui devaient dormir le soir. Elle monta à l'étage et, en passant devant la chambre de German, le vit assit par-terre, dos au mur, fixant le vide. Elle toqua à la porte. Il tourna la tête.
Angie, entrant: German? Ça va?
German, soupirant: Oui...enfin non.
Angie referma la porte derrière elle et s'agenouilla devant lui.
Angie: C'est à cause du mariage?
German: Je panique complètement.
Angie posa sa main sur l'avant-bras de German. Il frissonna.
Angie: Ne vous inquiétez pas, votre choix sera sûrement le bon.
German: Comment ça?
Angie: Vous disiez n'être pas sûr de vouloir vous marier... Votre choix de dernière minute sera basé sur l'instinct. Si vous dites oui, alors c'est que vous aimez Esmeralda et que vous êtes prêt à vous engager, mais si vous dites non, alors c'est que vous avez perdu plusieurs années avec une femme dont vous n'étiez pas amoureux. Mais ne faites pas de bêtises, si vous faites le mauvais choix vous le regretterai toute votre vie.
German, soupirant: Je suis complètement perdu...
Il regarda la main d'Angie, toujours posée sur son bras.
German, souriant: La mère de Violetta avait la même bague, mais avec une pierre bleue et non rose...
Angie baissa la tête. C'était Maria qui lui avait offert cette bague, une sorte de signe, un peu comme les meilleures amies.
German: Vous savez, avec elle j'avais été très heureux. Quand j'ai rencontré Esmeralda je n'ai pas eu cette petite étincelle comme la première fois, à vrai dire je n'étais plus retombé amoureux.
Angie: "Étais"?
German: Oui, avant de vous rencontrer.
Angie eut un coup au c½ur. Était-ce une déclaration? Elle resta pétrifiée. German prit son visage entre ses mains et s'approcha d'elle. Lorsque leurs lèvres se touchèrent, Angie comprit que c'était lui. Pendant des mois, elle n'avait fait que penser à ce que Maria dirait si elle était encore là. Mais maintenant qu'elle sentait la chaleur de German contre elle, elle se rendit compte que Maria n'étais plus là. Elle rendit son baiser à German avec fougue et passion. Lorsqu'ils se séparèrent, German souriait.
German: Jamais je n'ai ressenti ça...
Angie rougit. Elle l'aimait elle aussi, c'était inéluctable. Elle décida de lui avouer sa véritable identité. Elle ne voulait plus avoir aucun secret pour lui.
Angie: German je...
La porte de la chambre s'ouvrit sur Pedro. Angie et German se relevèrent d'une traite.
Pedro: Je peux savoir ce qu'il se passe ici?
Angie & German: Rien du tout.
German, mentant: J'étais un peu stressé pour demain et Angie m'a parlé. Mais ça va, c'est bon.
Pedro hocha la tête, sceptique.
Angie, gênée: Je dois y aller, j'ai encore une chambre à faire et après je dois donner son cours à Vilu.
Elle partit. Pedro entra dans la chambre de son fils et ferma la porte.
Pedro, à German: Ne fais pas des choses que tu pourrais regretter. Cette fille ne m'inspire pas confiance. Je ne sais pas vraiment pourquoi, c'est une impression...
German, s'énervant: Garde tes impressions pour toi.
Il sortit, laissant son père seul.
Le soir, dans la chambre de Violetta.
Les deux filles étaient assises sur le lit. Vilu se laissait coiffer par Angie tout en papotant avec elle. Elle remarqua que sa tante n'avait pas l'air comme d'habitude.
Vilu: Et toi, ça va?
Angie, mal à l'aise: Oui, pourquoi ça n'irais pas?
Vilu: Arrête, je vois bien que tu me caches quelque chose.
Angie, soupirant: Tu penses que si je sortais avec un homme marié ça serait mal? Même si on s'aime tous les deux?
Vilu: Et bien, ça dépend du contexte. Si on prend par exemple Pablo. Bon il n'est pas marié mais il sort avec...
Angie, la coupant: Un autre exemple s'il te plaît.
Vilu: Le truc c'est que j'y connais rien...
Angie: Bon, c'est pas grave.
Elle bailla.
Angie, se levant: Je vais me coucher, demain on a une longue journée.
Elle embrassa Vilu sur le sommet du crâne et elle descendit dans sa chambre.
Le lendemain, en fin de matinée.
Angie avait un peu aidée dans la maison, la cérémonie approchait. Une boule commençait à se former au creux de son ventre, l'opressant, l'empêchant de respirer. Elle partit se préparer ( http://www.polyvore.com/chapitre_48_angie/set?id=121569292 ). Elle n'avait pas réussi à parler avec German. Elle avait décidé d'aller le chercher avant la cérémonie et de l'emmener à l'écart. Elle sortit de sa chambre et le trouva, devant sa porte. German, lui, en la voyant, eut le souffle coupé. Angie était juste magnifique.
German: Vous êtes...y a pas de mot.
Angie, rougissant: Merci.
German: J'ai prit une grande décision. Je vais annuler le mariage. Mais avant j'aimerai te poser une question...
Angie remarqua qu'il venait de la tutoyer.
German: Qu'es ce que tu ressens pour moi?
Angie ne savais quoi dire. Elle s'avança et posa ses mains sur la nuque de German.
Angie: Je ressens tellement de choses en ce moment, c'est indescriptible. Je suis heureuse, triste, je suis excitée mais j'ai peur...
Ils se rapprochaient tout doucement.
German, souriant: Peur de quoi?...
Angie: J'ai un lourd secret... C'est assez difficile...
???: Germaaaaaaan?!
Ils se séparèrent aussitôt.
German: Oui?
Pedro: Viens-voir ta fille!
German revint dans le salon, suivit quelques secondes plus tard par Angie. Violetta descendit les escaliers et tourna sur elle même pour que les quelques personnes présentes puissent la voir.
German, souriant: Tu es très belle.
Vilu, souriant: Merci.
Elle alla faire un câlin à son père.
Vilu: Ça va commencer...
German jeta un coup d'½il à Angie, puis ils sortirent dans le jardin où se déroulait la cérémonie. Les invités s'assirent et German se tint près du maire. Esmeralda arriva, dans une belle robe blanche. Elle s'avança près de German.
German, murmurant à Esmeralda: Faut que je te parle.
Esmeralda: Tout à l'heure.
German: Mais...
Le maire commença son discours, coupant German. Ce dernier se tourna vers Angie. Elle hocha négativement la tête. Elle ne voulait pas que German ruine son mariage tout ça pour apprendre que la femme qu'il aimait était la tante de sa fille. German, de son côté, ne comprenait pas sa réaction. Ils s'aimaient, il en était certain.
German, interrompant le maire: J'ai une chose à dire avant.
Tout le monde le regarda, surpris.
Esmeralda, tendue: Un problème?
German: Je ne peux pas t'épouser.
Esmeralda: Pardon???
German: Je me suis rendu compte que c'était une erreur. Je ne suis pas heureux avec toi. Enfin je croyais que je l'étais avant, mais j'ai rencontré une personne qui m'a montré ce que c'était le bonheur.
Il se tourna vers Angie qui était pétrifiée. Elle sentit le regard pesant de Violetta sur elle.
Esmeralda: C'est une blague j'espère. Tu ne peux pas me laisser comme ça, le jour de mon mariage.
German: Justement, c'est ton mariage, pas le mien.
Esmeralda: Ok, mais avant de prendre ta décision finale, tu dois savoir une chose sur ta professeur. Elle ne t'a pas tout dit sur elle, car Angie, enfin pardon, Angeles, n'est autre que la s½ur de Maria. Autrement dit ta belle-s½ur.
Un sourire triomphant s'afficha sur le visage d'Esmeralda. Angie était tétanisée sur sa chaise, incapable de bouger ou de faire quoi que se soit.
German, à Angie: C'est vrai ce qu'elle raconte?
Angie, se levant: J'ai essayé de te le dire à plusieurs reprises...
German, amer: Alors c'est vrai. Tu es la petite s½ur de Maria. J'arrive pas à y croire.
Il s'en alla. Angie partit à sa suite. Elle le rattrapa par le bras devant la maison.
Angie: Laisse-moi t'expliquer...
Il se dégagea et prit sa voiture. Il démarra au quart de tour et partit. Angie s'assit sur le muret et enfouit son visage dans ses mains. Elle sentit une main se poser sur son épaule.
???: Angie? Ça va?
Elle leva la tête.
Angie: Qu'es ce que tu fais là? J'ai été clair non, je veux plus te voir!
Pablo: J'ai rompu avec Jackie.
Angie: Et alors? Qu'es ce que ça peut me faire? J'ai d'autres problèmes à gérer.
Pablo: Attends, sache au moins pourquoi.
Angie, soupirant: Bah vas-y, de toute façon ma journée est déjà pourrie. Ma vie même est gâchée! German me déteste, sûrement que Violetta pareil, ainsi que toutes les personnes présentes dans cette maison.
Il comprit très vite le problème d'Angie. Il s'assit à côté d'elle.
Pablo: Je sais pas si ça va te remonter le moral mais j'aimerai juste te dire que tu es très belle.
Angie: Merci. Bon alors, raconte-moi vite ton histoire.
Pablo: Jackie m'a avoué qu'elle était payée par Esmeralda pour t'espionner.
Angie: Quoi?!
Pablo: Et il se pourrait que par ma faute elle ait sût que tu étais la tante de Violetta. Je lui avait juste demandé son avis sans te nommer, mais elle a tout de suite deviné. Esmeralda lui a ensuite demandé de me séduire pour que je te laisse tomber.
Angie devint rouge de colère. Elle se leva et rentra en trombe dans la maison. Tout le monde la regarda de travers. Elle alla dans le jardin où Violetta essayait de calmer Esmeralda. Elle se planta devant elles.
Esmeralda: Encore vous? Dégagez d'ici!
Angie: Avant j'aimerai régler certains détails. [à Vilu] Tu peux me détester, mais sache que je n'ai pas voulu faire de mal à qui que ce soit. [regardant Esmeralda] Contrairement à elle. Esmeralda à payé Jackie pour qu'elle manipule Pablo. C'est comme ça qu'elle a découvert qui je suis.
Vilu se leva et dévisagea Esmeralda.
Vilu: J'aurais jamais cru ça de toi. Je te faisais confiance. [à Angie] Et toi, je...je sais pas. À, vrai dire je suis complètement perdue.
Elle emmena sa tante à l'écart.
Vilu: J'aurais préféré que tu me dises ce que tu ressentais pour papa. Je croyais que l'on ne se cachait rien.
Angie: J'avais peur de ta réaction, déjà que j'ai l'impression de trahir ma s½ur...
Vilu: C'est vrai que c'est assez...bizarre, mais je veux que mes proches soient heureux. Et puis je suis sûre que maman aurait voulu la même chose.
Angie, au bord des larmes: Mais qu'importe, maintenant ton père me déteste!
Vilu: Laisse-le digérer la nouvelle.
Elles se firent un câlin.
???: Angie! Violetta!
Ramallo se dirigeait vers elles, paniqué.
Vilu: Qu'es ce qu'il y a?
Ramallo: Je crois que ton papa va faire une bêtise. J'ai géo-localisé son portable et ça m'a affiché le pont Grinda.
Angie: Attendez, le pont Grinda c'est celui de la voie ferrée qui est à plus de 30 mètres du sol?
Ramallo acquiesça.
Vilu, inquiète: On doit y aller maintenant.
Ils partirent prendre la voiture de Ramallo. Pendant le trajet, Angie commença à stresser. S'il lui arrivait quelque chose par sa faute elle ne se le pardonnerai jamais.
Ramallo: Au faite Angie, je sais que ce n'est pas le moment mais je voulais vous dire qu'avec Olga nous étions au courant.
Angie: De quoi?
Ramallo: Il y a peu de temps Olga est venue me demander de rechercher sur le net la petite s½ur de Maria sans me dire pourquoi. Je l'ai fait et je suis finalement tombé sur le site du Studio, qui en passant n'est pas du tout une école à formation classique. Nous avons donc vu le portrait d'une professeur de chant qui vous ressemblait comme deux gouttes d'eau. Ensuite Olga m'a avoué qu'elle essayait de mettre un nom sur votre visage depuis le début, que vous aviez un air et des mimiques qui lui étaient familiers.
Angie: Pourquoi ne m'a t-elle rien dit?
Ramallo: Je ne sais pas.
Angie entama un de ses ongles.
Vilu: On est encore loin?
Ramallo, désignant un tournant: C'est là.
Il se gara sur le côté de la route, derrière la voiture de German. C'est là qu'ils l'aperçurent.
Vilu, murmurant: Papa...
German était assit sur le bord du pont, contemplant le vide. Vilu allait courir le rejoindre mais Ramallo la retint.
Ramallo: Je pense qu'Angie devrait y aller.
Cette dernière acquiesça. Elle enleva ses talons, se retrouvant pieds-nus, et se dirigea vers German. Elle s'assit près de lui sans un mot.
German: Comme vous avez fait pour me trouver?
Angie: Le GPS du portable.
German: De toute façon qu'importe, je ne veux voir personne.
Angie: Avant je voudrais vous expliquer. J'ai essayé de vous révéler ma véritable identité deux fois, mais j'ai été interrompu. C'est pour ça que j'ai fait non de la tête. Je ne voulais pas que vous laissiez tout tomber pour moi.
German: Je me sens vraiment mal.
Angie: Mais vous n'allez pas sauter quand même!
German: Je sais pas...
Angie, en colère: N'importe quoi!
German se tourna vers elle pour la première fois depuis le début de l'échange.
Angie: C'est trop facile, vous mourrez et hop, tout vos problèmes sont réglés. Mais c'est égoïste! Pensez à Violetta. Elle a déjà perdu sa maman! Sans parler de tous les gens qui comptent sur vous! Je ne vous voyait pas si lâche.
German, soupirant: Vous avez raison.
Angie, douce: Alors venez, on rentre.
Elle se leva et lui tendit la main. Il la saisit. Ils regardèrent leurs doigts entrelacés, puis se lâchèrent, gênés. Ils revinrent vers la route.
Angie: Désolée pour...
Elle trébucha sur le rail. German n'eut pas le temps de réagir qu'Angie tombait lourdement sur le bord de la voie. Elle roula sur elle même et le sol se déroba sous elle. Elle eut juste le temps de voir German tenter de la rattraper, puis elle entendit un cri déchirant. Et le noir.

Tags : fiction Germangie 2

Dielari ;) 07/05/2014

Postés à quelques secondes d'écart...

Via Skyrock iPhone

Tags : Dielari

Vacances :) 25/04/2014

Cette photo illustre bien le sujet, non? ^^
Bref je voulais vous prévenir que je ne pourrais pas me connecter jusqu'au dimanche 4 mai donc la suite de ma fiction n'arrivera pas avant dimanche soir / lundi je pense :/ Je sais que ça va être très dur de tenir XD mais pensez à moi qui ne pourrais survivre pendant plus d'une semaine qu'avec seulement mon portable et 500 mo d'Internet X( Mais bon, c'est comme ça. Allez, bonnes vacances à la zone A et B, et bonne reprise (je pense pas que ça le soit, je déprime déjà pour la mienne -_-') pour la zone C :)

Via Skyrock iPhone

Tags : vacances